Le Chemin Camisard – Voyage au cœur des vallées cévenoles

Le Chemin Camisard est un itinéraire de randonnée culturelle, proposant une boucle de 151 km entre le Musée du Désert à Mialet (Gard) et le Pont de Montvert (Lozère).

Ce chemin d’itinérance montre le lien qu’il y a entre le départ en exil et le soulèvement camisard, en s’appuyant sur des évènements historiques.

Il retrace l’histoire de l’arrestation de jeunes gens qui partaient en exil au tout début du XVII° siècle, leur libération mouvementée, ainsi que les évènements qui s’en suivirent avec la résistance que les camisards opposèrent aux troupes royales, principalement entre juillet 1702 et décembre 1704, et ses prolongements épars jusqu’en 1710.

Le Chemin Camisard emprunte des GR existants à partir desquels sont proposées des variantes et des boucles de découverte établies sur des PR et autres sentiers de pays, notamment le chemin appelé « Au pays des premiers camisards. »

Tel qu’il est établi, cet itinéraire permet de découvrir le contexte, les lieux, les histoires et les personnes emblématiques de la lutte des camisards pour la liberté de culte et de conscience.

Au-delà, ce chemin permet de parcourir les vallées schisteuses des Cévennes et les espaces granitiques du Mont-Lozère, les châtaigneraies et les pâtures de ce pays toujours habité, dans une nature encore préservée au cœur du Parc national des Cévennes et du site inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Chemin Camisard est tout à la fois le départ et un espace de découverte de la branche cévenole de l’itinéraire culturel européen Sur les Pas des Huguenots qui relie Mialet à Die et se poursuit ensuite par le Col de Menée, l’Isère et les Savoies, puis la Suisse et l’Allemagne, jusqu’au Musée du Refuge huguenot à Bad-Karlshafen, au nord de la Hesse (2.000 km).