Authentique Mont Lozère

Découvrez des terres d’accueil de la transhumance dans le cœur du Parc national des Cévennes

Sur le toit du Mont Lozère

Venez à la rencontre de nos vastes étendues granitiques, des paysages façonnés par la main de l’homme et du riche patrimoine architectural. Découvrez le Tarn, qui prend sa source sur le versant méridional du Mont Lozère. Partez à la rencontre d’un territoire d’exception, terre de résistance.

Baladez-vous sur l’ancienne draille (GR7) vers l’Aubaret et la vialasse.  Entre juin et septembre en fin de journée vous pouvez y voir au hasard des rencontres les moutons et leurs bergers qui rentrent des estives. Encore aujourd’hui des milliers de moutons y transhument et viennent y trouver la nourriture quand elle fait défaut dans les plaines l’été.

Découvrez les traces des templiers et hospitaliers qui ont marqué leurs possessions par des bornes de délimitation qui sont toujours visibles dans le paysage et parfois ornées de Croix de Malte comme vers le sommet de finiels.  A partir du col de finiels, dirigez-vous vers le sommet (sentier de la pelouse), d’une part votre parcours croisera les montjoies, pierres dressées qui servaient à indiquer le chemin de passage des troupeaux (sur le GR70), d’autre part, dans cet alignement, vous y trouverez une borne moins pointue qui porte une croix de malte.

Au détour des chemins regardez les nombreux éléments du patrimoine agropastoral visibles dans le paysage. Ils sont le témoignage de l’évolution depuis le moyen âge de ces sociétés pastorales.

Les bancels ou faïsses qui sont des terrasses aménagées et cultivées, des béals, canaux qui servaient à irriguer les terres ou tout simplement l’architecture typique des fermes construits avec des matériaux locaux, qui comportent des fois des aires à battre les céréales entourées de murets et dallées des fours à pain ou encore comme le hameau de la Fage un clocher de tourmente qui devrait permettre aux berger et voyageurs de ne pas s’égarer dans le brouillard ou les tempêtes de neige.