Pédestre

SENTIER DU VILLARET

Patrimoine de deux hameaux cévenols : le Villaret et le Massufret. Le Massufret Ce hameau a été très animé, puisqu’avant la guerre il y avait une école pour une douzaine d’enfants. « Il y avait une dizaine de familles. C’était un village de paysans essentiellement. Comme les paysans d’autrefois en Cévennes, ils ne cherchaient pas vraiment à gagner de l’argent, mais à survivre. Ils vivaient en fonction des saisons : à la belle saison, ils préparaient l’hiver. La châtaigne et la pomme de terre étaient la base de l’alimentation et à tous les repas on mangeait de la soupe » (M. Velay). La mine du Villaret Vers 1920, une exploitation de carrière de baryte apporta à plus d’une vingtaine de familles un revenu très apprécié. « Le transport se faisait par un tracteur, chargé d’une caisse contenant 2 tonnes de baryte, et qui tirait une remorque contenant 4 tonnes. Par ce moyen, nous transportions 6 tonnes par voyage à la gare de Génolhac et nous faisions, quand tout allait bien, 2 voyages par jour, au maximum 500 tonnes dans le mois » (Aristide Vignes).

SENTIER DU VILLARET

48220 - SAINT-MAURICE-DE-VENTALON
INFOS PRATIQUES
Altitude minimum 820 m.
Altitude maximum 996 m.
Distance 5,5 km.
Temps de parcours 02:00
Niveau Facile
Balisage Jaune PR