Aux pays des Camisards

Entre mémoire des lieux et lieux de mémoire

Sur les traces des camisards entre Cévennes et Mont-Lozère ! Les lieux de mémoire vous murmurent leurs souvenirs. Survolez les places et les villages, entrez dans les églises et les temples à la découverte de cette histoire marquante dans la mémoire des Cévennes.

vallée cévenole automne

Alors que catholiques et protestants vivaient libres en faisant cohabiter leurs cultes, Louis XIV en 1685 signa l’édit de Fontainebleau. Plus communément connu sous l’appellation « Révocation de l’édit de Nantes ». En ratifiant cet édit, le Roi Soleil marqua la fin des libertés données aux protestants par son grand-père Henri IV en 1598.

Le début du soulèvement

Souverain de Droit Divin, incarnant le pouvoir catholique, le monarque absolu désirait unifier le royaume sous la même bannière religieuse. Louis XIV souhaitait ainsi faire péricliter des idées trop proches des ennemis et concurrents économiques de la France tels que l’Angleterre, les Pays-Bas ou la Suisse.

Cet acte a eu de lourdes conséquences pour la paix du royaume et ses ressortissants, en particulier dans les Cévennes. S’en suivirent des vagues d’émigration des protestants vers les pays d’accueil afin d’échapper aux persécutions.

Mais devant la résistance des Huguenots éclatèrent alors des conflits, menés en tête de file par les « Dragons » du roi. Les dragonnades enflammèrent les Cévennes et laissèrent vivaces dans les villages et montagnes la mémoire de ce funeste passé. Voyageons ensemble sur ces terres de résistance, à la recherche de ces lieux de mémoires qui portent encore le souffle des fantômes du passé. Ces lieux arborent encore avec fierté l’étendard de la liberté et de la résistance de ce pays contrasté que sont les Cévennes !

La mémoire des Fayards

Aux Trois Fayards (hêtres), sur la commune de Cassagnas, est un haut lieu de la foi protestante. Le lundi 24 juillet 1702 une 50aine d’hommes se retrouvèrent afin de planifier la libération de leurs confrères prisonniers de l’abbé Chayla. Ils entament ainsi une marche vers le Pont de Montvert.

Avec en tête leurs illustres guides : Pierre Séguier, Abraham Mazel et d’autres Salomon Couderc, David Mazauric… Aujourd’hui ce sont trois belles cépées qui matérialisent ces Fayards. Ce lieu de mémoire de la lutte camisarde.

À vous de marcher sur les pas des camisards…

 

MAISON ROUGE – MUSÉE DES VALLÉES CÉVENOLES

 

SAINT-JEAN-DU-GARD

A partir de 8,00 €
En savoir plus